Sujet Lieux Personnes
Archives de l'Etat du Valais - Médiathèque Valais - Musées cantonaux du Valais
Vous êtes ici > Portails thématiques > Conférences

Conférences

Valais en recherches - Le Valais raconté par des chercheurs
Valais en recherches - Le Valais raconté par des chercheurs

Les «Valais en recherches» sont des lieux de rencontre entre le public et des chercheurs en sciences humaines travaillant sur le Valais. Une priorité est offerte aux « jeunes chercheurs » afin de valoriser leurs travaux, mais les chercheurs plus expérimentés y trouvent aussi leur place.

Ce cycle de conférences est proposé par les Archives de l’Etat du Valais, l’Office cantonal d’archéologie, la Médiathèque Valais – Sion et les Musées cantonaux du Valais.

Le conférencier ou la conférencière présente la problématique abordée, son cheminement et les résultats de sa recherche. A la suite de la présentation, un temps d’échange avec le public est offert.

 

Conférence à venir

 

24.05.2024 - 1000 ans d’exploitation minière à 2000 m. d’altitude (7e-18e siècle ap. J.-C.)

1000 ans d’exploitation minière à 2000 m. d’altitude

Rouven Turck

 


© Université de Zurich, Vue des fouilles de Trient

 

 

A Trient (VS), l'Université de Zurich étudie, avec l'autorisation de l'Office cantonal d'archéologie et en collaboration avec l'Association Wallis Triensis, ce qui pourrait être la plus ancienne exploitation minière du fer en Valais. À près de 2000 m d'altitude, des minerais de fer étaient déjà extraits au début du Moyen Âge, fondus et transportés en vallée.

Avec l’appui des plus récentes méthodes d’investigation, archéologues, archéométallurgistes et géophysiciens prospectent, fouillent et tentent de reconstruire l’histoire de ce site, soit celle d’une petite région minière unique en son genre.

La présentation de Rouven Turck portera sur la stratégie de recherche et les premiers résultats des fouilles et des analyses.

Après des études d'archéologie et d'histoire à Marburg et Heidelberg, Rouven Turck a été collaborateur scientifique pendant 2 ans dans le projet DFG sur le site néolithique de Herxheim i. d. Pfalz, où il a fait sa thèse de doctorat sur la question de la mobilité à partir d'études isotopiques. Depuis 2012, il est collaborateur scientifique au département d'archéologie préhistorique de l'Université de Zurich et a dirigé de 2013 à 2020 un projet sur l'exploitation minière dans les Grisons.

En Valais, il a participé en 2019 à des projets sur la Fiescheralp et dans le Binntal et depuis 2020 il dirige la recherche sur l’exploitation minière du fer à Trient, qui nous intéresse aujourd'hui.

 

28.03.2024 - Construire et déconstruire

Construire et déconstruire : l’historiographie des artistes femmes rattaché

Avec Maéva Besse et Isaline Pfefferlé

 


© Municipalité de Savièse. Photo : Caline Sian

 

 

En exploitant les fonds et collections des institutions culturelles cantonales, cette recherche, soutenue par la bourse Vallesiana (2021-2022), questionne l’historiographie de l’École de Savièse, dans le but de (re)visibiliser cinq artistes femmes oubliées de ce phénomène : Germaine Boy (1881-1971), Anna Dubuis, (1878-1929), Valentine Métein-Gilliard (1891-1969), Berthe Roten-Calpini (1871-1962) et Marguerite Vallet-Gilliard (1888-1918). Bien que reconnues et engagées de leur vivant, ces artistes rattachées à ce phénomène singulier, et gravitant autour d’artistes de renoms tels qu’Ernest Biéler (1863-1948), Édouard Vallet (1876-1929) ou encore Marguerite Burnat Provins (1872-1952), ont pourtant été invisibilisées par une histoire de l’art dite « majeure ». Ce travail de recherche vise donc à renouveler la méthode d’étude de ces artistes dont les œuvres – tant d'un point de vue ionographique, stylistique qu’historique –, les vies et les engagements méritent amplement d’être étudiés et recontextualisés.

 

Maéva Besse est historienne de l’art et muséologue, spécialisée dans les représentations de la montagne, la construction de l’image identitaire et touristique valaisanne/helvétique et l’artialisation du paysage. Elle a été chargée d’expositions à l’Espace Graffenried à Aigle durant plus de quatre ans. Curatrice et chercheuse indépendante basée à Sion, elle est mandatée par diverses fondations ou institutions telles que la Ferme-Asile, le Musée d’art du Valais, l’EDHEA, la Fondation Édouard Vallet, SMArt, la Médiathèque Valais, la Ville de Sion, le Service de la culture du canton du Valais ou l’Association Valaisanne des Musées. Elle est aussi membre de plusieurs comités et jurys comme l’AMAV (Amis du Musée d’art du Valais), le Prix du Patrimoine Suisse (2019-2021) ou encore le Pollen Festival (2019-2022).

 

Isaline Pfefferlé est une chercheuse indépendante diplômée en histoire de l’art (UNIGE) et en gestion culturelle (ULB). Ses recherches portent sur les formes modernes et contemporaines d’arts régionaux liés à l'environnement, à l'écologie et aux notions critiques de l'ultra-local en Suisse et en Valais. Membre de différentes fondations, associations, comités et jurys artistiques (AMAV, Fondation Édouard Vallet, Commission culturelle de la Ville de Sion, Art Valais Wallis, AAPES), elle occupe le poste de conservatrice auprès du Service de la Culture de la Municipalité de Savièse depuis 2021.

 

22.02.2024 - Le ski en Suisse, histoires d’une passion nationale

Le ski en Suisse, histoires d’une passion nationale

© Affiche « Valais. Le pays du soleil » du graphiste Libis (1949), Médiathèque Valais

 

Ecouter la conférence

 

Roland Collombin, Marie-Thérèse Nadig, Beat Feuz ou Fanny Smith … les champions suisses du ski alpin comptent parmi les figures les plus marquantes de l’histoire du sport suisse. Ils sont les héros d’un imaginaire collectif qui renvoie aussi à des « grandes » compétitions comme les Jeux Olympiques de 1948 à St. Moritz, les Jeux Olympiques à Sapporo en 1972 ou les championnats du monde de 1987 à Crans Montana, mais aussi à des lieux emblématiques de la Suisse, depuis Zermatt jusqu’à Mürren, en passant par St. Moritz, Verbier ou encore Grindelwald.

 

Pourtant, les souvenirs dépassent largement les écrans des chaînes nationales de télévision, ils sont ancrés dans des expériences personnelles faites à l’école de ski, dans la station familiale ou pendant les camps de ski scolaires. Le ski fait partie d’un patrimoine national incorporé, vécu par chacune et chacun hiver après hiver. « Sport national » par excellence, phénomène social majeur, le ski alpin est aussi une construction politique, une volonté collective, qui prend forme avec le soutien à l’organisation de camps scolaires, dans la promotion touristique ou la célébration d’événements compétitifs internationaux. Par ailleurs, il est aussi au carrefour de nombreuses influences étrangères – notamment britannique dans les premières décennies du XXe siècle – qui le rende décisif pour comprendre les dynamiques transnationales de la Suisse.

 

Historien, Grégory Quin est maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne. Spécialiste d’histoire des pratiques d’exercice corporel, il cherche notamment à comprendre les ressorts politiques, économiques ou culturels expliquant le phénomène sportif, en prenant la Suisse, et notamment les régions alpines, comme terrain de recherche. Il codirige la revue interdisciplinaire Les Sports Modernes et la collection « Sport et sciences sociales » de l’éditeur Alphil.

 

Laurent Tissot est professeur émérite de l’Université de Neuchâtel où il a enseigné l’histoire contemporaine économique et sociale pendant une vingtaine d’années. Ses domaines de recherches portent sur l'histoire du tourisme, des transports et des loisirs. Il est notamment l'auteur de Naissance d'une industrie touristique. Les Anglais et la Suisse au XIXe siècle et va publier tout prochainement aux Editions Alphil La Suisse se découvre. Trois siècles de tourisme en question (1730 à nos jours).


25.01.2024 - Lattüechjini? Walliserdeutsch im Wandel der Zeit

Lattüechjini? Walliserdeutsch im Wandel der Zeit


Ecouter la conférence

 

Sprachen und Dialekte verändern sich. Oft hört man, dass heute ganz anders gesprochen wird als noch vor einigen Jahrzehnten. Aber stimmt es, dass traditionelle Dialektwörter mehr und mehr verschwinden? Und entstehen daneben auch neue Ausdrücke und Formen?

 

In einem Forschungsprojekt an der Universität Bern sind wir Fragen rund um Variation und Wandel im Schweizerdeutschen nachgegangen und haben aktuelle Daten von insgesamt 1000 Personen mit historischen Aufzeichnungen aus den 1950ern verglichen (vgl. dialektatlas.ch). In unseren Untersuchungen sticht das Wallis immer wieder hervor: Während sich die Dialekte im Mittelland über die Jahrzehnte ähnlicher wurden, bewahrte das Walliserdeutsche viele Eigenheiten. Im Referat wird auf diese Besonderheiten eingegangen und aufgezeigt, wie sich Wörter und Wendungen verändert haben, welche Gründe dafür verantwortlich sein könnten und wie sich unsere Dialektlandschaft in Zukunft weiterentwickeln könnte.

 

23.11.2023 - D’une montagne l’autre ?

D’une montagne l’autre ? Imaginaires et pratiques scolaires dans les Alpes suisses et françaises (1880-1918) 

Lucas Bouguereau

 


 

Ecouter la conférence

 

Le dernier tiers du XIXe siècle voit le déploiement à l’échelle européenne de politiques scolaires ambitieuses qui parachèvent le processus de construction d’identités nationales entamé quelques décennies plus tôt. À ce titre, l’école devient le lieu d’apprentissage national par excellence. L’enseignement de la langue, de la géographie, ou encore de l’histoire se teintent de références aux passés glorieux d’ancêtres parfois mythiques censés préfigurer les nations contemporaines. Mais enseigner la nation suppose de parvenir à atteindre tous les enfants d’âge scolaire, conformément aux législations peu à peu adoptées. En Valais comme en Haute-Savoie, la réalisation effective de la scolarisation se heurte à des contraintes environnementales réelles qui obligent à prendre des mesures spécifiques. D’un côté comme de l’autre de la frontière alpine, les justifications des politiques scolaires se basent sur un processus de naturalisation de la figure de la montagne. Pourtant, à l’examen, il apparaît que dans un environnement similaire, ces justifications de pratiques scolaires montagnardes prennent des formes différentes dans les deux territoires. Ici, le rôle joué par la frontière politique est crucial. Comme l’écrivait très justement le géographe Claude Raffestin « la juxtaposition de systèmes différents, le long d’une ligne, même imaginaire mais que l’on fait respecter avec beaucoup de rigueur, détermine des décalages qui se lisent dans le paysage ». Contraintes réelles et imaginaires liés à la montagne se mêlent alors dans les choix des instructions publiques françaises et suisses, déterminant des manières spécifiques d’enseigner et d’être enseigné. À l’épreuve de la Première guerre mondiale, la frontière pensée jusqu’alors comme espace de disjonction rapproche paradoxalement les deux territoires.

 

Après une licence de Sciences Humaines Appliquées réalisée à l’Université Grenoble-Alpes, Lucas Bouguereau rejoint en 2020 l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) afin de réaliser un master de recherche en histoire dont est issu le mémoire « D’une montagne l’autre. Comparaison francosuisse des expériences scolaires en milieu alpin. 1880-1918 ». Au terme d’une année préparatoire au doctorat, il obtient pour la rentrée 2023-2024, un financement doctoral octroyé par la mention histoire de l’EHESS afin de mener à bien un projet de thèse intitulé « L’enfance en fuite. Histoire des expériences juvéniles du monde social au travers des pratiques de fugue. France, 1880-1945 ».

28.09.2023 - Léon de Riedmatten et la danse (XIXe siècle)

Léon de Riedmatten et la danse (XIXe siècle)

Avec François Mützenberg, Dóra Kiss et Daniela Numico

 

 

 

25.05.2023 - À l’écoute d’Evolène: l’histoire par les sons

À l’écoute d’Evolène: l’histoire par les sons
Avec Laïla Houlmann, historienne

 

 

 

La commune d’Evolène voit s’implanter une modernité croissante depuis le milieu du XXe siècle, notamment au niveau de la machinerie, des transports, du tourisme et des télécommunications. Ces éléments ont des retombées sonores nouvelles, qui engendrent des pratiques différentes sur le territoire.

D’autre part, les Alpes bénéficient de représentations symboliques fortes quant à leur environnement sonore. On peut par exemple penser au silence promu dans les dépliants publicitaires jusqu’en 1980 ou aux sons traditionnels évoqués dans la littérature régionale. C’est alors sur cette ambivalence entre bruit de la modernité et silence de la montagne que s’articule cette conférence pour discuter du paysage sonore de la commune d’Evolène dans les années 1960-1980.

Laïla Houlmann a terminé son master en Histoire à l’UNIL en février 2023. Elle est actuellement collaboratrice de recherche à l’UNIL et chargée de recherches pour la ville de Nyon. Elle est spécialisée en histoire contemporaine, et plus particulièrement en histoire sonore. Dans ses récents travaux, elle réfléchit aux questions de patrimoine sonore en regard des environnements sonores déduits d’un temps passé par le biais de sources écrites de typologies diverses. C’est le cas notamment de son travail de master qui observe, sur la période 1960-1980, l’articulation de la construction des représentations des Alpes, de la transformation de l’environnement sonore de la commune d’Evolène et de la mémoire que les habitantes et habitants de la commune en garde. 

04.05.2023 - Le verre montheysan

Le verre montheysan
Panorama de la production de la Verrerie de la Gare (1862-1931)

 

 

 

La Verrerie de Monthey fait partie des premières industries à s’installer en Valais. Active pendant plus d’un siècle, elle a occupé une place de choix dans le marché verrier suisse. Profitant de nombreuses techniques de fabrication et de façonnage, elle a su proposer des objets utilitaires de qualité en verre blanc ou en cristal, sans négliger les pièces décoratives. Ceci au point d’entretenir une collaboration avec des artistes dans la dernière période de son activité.

Après une maturité gymnasiale au Lycée-Collège des Creusets à Sion, Thibault Hugentobler a étudié la littérature française et l’histoire de l’art à l’Université de Lausanne. Rapidement, il s’est intéressé au patrimoine bâti et a travaillé sur plusieurs édifices emblématiques de la Suisse romande. En fin de formation, son regard s’est tourné vers le verre et son potentiel artistique et décoratif. Il consacre ainsi son mémoire de Master à la Verrerie de Monthey.

 
30.03.2023 - Le Valais joue-t-il sa dernière carte?

Teaser de la conférence :

 

Samuel Hubert est le commissaire de l'exposition "Le Valais à la carte, 1'000 déclinaisons d'une collection" proposée par la Médiathèque Valais - Sion du 18 mars au 1er juillet 2023. Ce jeune géographe et enseignant reviendra sur l’incroyable évolution de la cartographie à l'aide d'exemples valaisans tirés de la riche collection de cartes de la Médiathèque Valais - Sion.

Lors de sa conférence, il présentera également des pistes de développement sur l’avenir possible de la carte imprimée. Des conventions cartographiques aux questions sensibles de la toponymie en passant par l'histoire de la cartographie suisse, c’est tout un voyage à travers l’univers fascinant de la cartographie qui vous sera proposé.

 

30.01.23 - Wie der Wolf die Schweiz bewegt

Unterwanderungen – Wie der Wolf die Schweiz bewegt
Mit Elisa Frank und Nikolaus Heinzer

 

 

Mit ihrer raumgreifenden Lebensweise überqueren Wölfe immer wieder Grenzen: Politisch-administrative, aber auch emotionale, gefühlte, imaginierte Grenzen. Dadurch unterwandern sie Grenzziehungen des Menschen und lösen intensive gesellschaftliche Debatten aus. Seit ihrer Rückkehr in die Schweizer Alpen um die Jahrtausendwende bewegen sich die Tiere in einem nicht nur ökologisch, sondern auch sozial und ideologisch besonders sensiblen Terrain.
In ihrem Vortrag beleuchten die Kulturwissenschaftler:innen Elisa Frank und Nikolaus Heinzer unter anderem diese Fragen: Welche Grenzen werden durch Wölfe überschritten? Wie geht eine moderne Schweiz mit Wildnis um? Welche sozialen und politischen Konflikte werden durch Wölfe aktualisiert?
Lebenslauf Dr. Elisa Frank
Nach ihrem Studium in Kulturanthropologie und Geschichte in Basel und Grenoble war Elisa Frank von 2016 bis 2022 wissenschaftliche Mitarbeiterin im SNF-Projekt «Wölfe: Wissen und Praxis. Ethnographien zur Wiederkehr der Wölfe in der Schweiz» an der Uni Zürich. Im Rahmen dieses Projekts verfasste sie ihre Doktorarbeit.
Zurzeit leitet sie in Vertretung das Stadtmuseum in Brugg.
Lebenslauf Dr. Nikolaus Heinzer
Nach seinem Studium in Ethnologie, Spanischer Literaturwissenschaft und Politologie in Zürich, Santiago de Compostela und München war Nik Heinzer von 2016-2020 ebenfalls wissenschaftlicher Mitarbeiter im SNF-Projekt «Wölfe: Wissen und Praxis. Ethnographien zur Wiederkehr der Wölfe in der Schweiz» und arbeitete seine Doktorarbeit aus.
Aus der Arbeit im Projekt sind neben den Doktorarbeiten zahlreiche Vorträge, Artikel und Ausstellungen entstanden. Für ein breites Publikum sind die Ergebnisse letztes Jahr im Buch «Wölfe in der Schweiz. Eine Rückkehr mit Folgen» beim hierundjetzt Verlag erschienen. 

 

ANNULE - 26.01.23 - Fer ancien. Premiers résultats de recherche sur l'exploitation minière du fer


Jeudi 26.01.2023,
18h15, Les Arsenaux, Sion
Rouven Turck : Fer ancien. Premiers résultats de recherche sur l'exploitation minière du fer à Trient



27.10.22 - Négocier la présence de l’industrie pétrolière en Valais (1958-1990)

Négocier la présence de l’industrie pétrolière en Valais (1958-1990)
Avec Nicolas Chachereau

 

    Teaser de la conférence :

     

    À l’heure du démantèlement de la raffinerie de Collombey-Muraz, et alors qu’on évoque un possible redémarrage de la centrale thermique de Chavalon (à Vouvry), cette conférence propose de revenir sur leur naissance et leurs premières décennies d’existence.


    Lorsque le projet de construire un oléoduc à travers le Valais et un complexe pétrochimique dans la plaine du Rhône est révélé en 1959, il fait débat pendant plusieurs années, notamment en raison des pollutions attendues. Comment et pourquoi la présence de cette industrie a-t-elle finalement été acceptée ? Comment l’accord initial a-t-il évolué dans le temps ?

    Grâce aux archives cantonales et fédérales, grâce aux documents des autorités comme aux prises de position dans la presse, il s’agira de proposer quelques réponses à ces questions.

     
     
      28.04.22 - Aux sources du festival de Sapinhaut

      Aux sources du festival de Sapinhaut

      Conférence de Simren Cornut, historien

       

       

       

      Dans le Valais des années 1970, le festival de Sapinhaut (1971-1976) rassemble pour la première fois une certaine jeunesse aux cheveux longs autour de la musique pop. En plus d’offrir une scène inédite aux nouveaux genres musicaux, l’événement a favorisé la création d’une communauté propice à l’émulation d’une idéologie alternative avec des revendications politiques, sociales et culturelles bien différentes des préoccupations de la génération précédente, marquée par un conservatisme latent.

      Cette conférence propose d’interroger la mémoire de ce festival à travers un panel d’archives écrites, sonores, photographiques et les souvenirs de témoins directs invités autour d’une table-ronde. Nous chercherons à comprendre comment nous pouvons, aujourd’hui, faire l’histoire de cet événement pour mieux valoriser ce pan de l’histoire valaisanne.

      31.03.22 - Pratiques alimentaires et mobilité pendant le Néolithique moyen à Barmaz

      Pratiques alimentaires et mobilité pendant le Néolithique moyen à Barmaz
      Conférence de Déborah Rosselet

      © André Houot tirée du livre Des Alpes au Léman (Gallay 2008)

       

       
      Le Valais regorge de sites archéologiques et notamment de découvertes funéraires d’importance. Les nécropoles néolithiques de Barmaz, à Collombey-Muraz n’y font pas exception. Fouillées dans les années 1950 puis 1990, elles ne comptent pas moins d’une soixantaine de tombes datées entre 4'300 et 3'800 av. J.-C.

      A l’aide d’analyses géochimiques, nous avons caractérisé l’environnement dans lequel les individus ont évolué, les ressources qu’ils ont consommées ainsi que leur origine locale ou exogène à la région du site de Barmaz. En croisant ces différents aspects, nous avons également tenté de comprendre quels liens unissaient ou différenciaient les individus inhumés sur le site de Barmaz afin de proposer une nouvelle vision de cette population du passé.

       

      15.03.22 - Vivre sur le fil

      La disparition d'un village alpin à la fin du Moyen-Âge

      Conférence de Werner Bellwald

       


       

       

      Werner Bellwald présente, en allemand, les fouilles archéologiques qui ont eu lieu en 2019 près de Kühmatt dans le Lötschental. Ces dernières ont amené de nombreuses réponses sur le mode de vie de cette vallée à la fin du Moyen-Age.

      Cette conférence est proposée dans le cadre d'un "crossover" entre les cycles RADAR Wallis de la Médiathèque Valais - Brigue et Valais en Recherches des institutions du service de la Culture. 

       

      Aftermovie

      24.02.22 - Joseph Favre, cuisinier innovateur et érudit valaisan du XIXème siècle

      Joseph Favre, cuisinier innovateur et érudit valaisan du XIXème siècle

      Conférence du Dr Albert Mudry


       

       

      Qui est Joseph Favre (1844-1903), ce cuisinier innovant natif de Vex, qui a fondé l'Académie culinaire de France?

      La conférence du Dr Albert Mudry lèvera le voile sur cet érudit valaisan du XIXème siècle.

      Le Dr Albert Mudry est l'auteur de la biographie de ce cuisinier et écrivain, méconnu du grand public, parue en 2020 aux Editions Favre.

      25.11.21 - Charles Frédéric Brun dit Le Déserteur

       

       

      L’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Nendard a décidé de faire de 2021, « l’année Déserteur ». De cette démarche, 5 projets ont vu le jour : la publication d’une BD, la création d’un sentier, la mise sur pied d’une exposition, la création d’un spectacle musical et enfin la publication d’un livre d’art.

      Pour donner corps aux différentes manifestations, Yvan Fournier est parti de l’histoire locale pour tenter d’établir une histoire globale de l’imagier. De Nendaz, ses pas l’ont emmené à travers le Valais, la Suisse, la France, l’Italie, l’Allemagne et même aux USA.

      Ces recherches ont suscité la rencontre de plusieurs autres chercheurs et l'ont amené à collaborer avec l’historien d’art Bernard Wyder qui a publié le corpus retrouvé, dans "C.F.B. Le Déserteur", une présentation toute en finesse de l'œuvre de Charles Frédéric Brun.

      Cette conférence est organisée dans le cadre du cycle "Valais en recherches", commun aux Archives de l'Etat du Valais, aux Musées cantonaux, à la Médiathèque Valais - Sion et à l'Office cantonal d'archéologie.

       

      La conférence est divisée en deux partie :

       (voici le PowerPoint lié à la partie d'Yvan Fournier  )
      30.09.21 - Journaux et journalistes valaisans au XXème siècle

       
      Dans le cadre du cycle de conférences Valais en recherches, Alain Clavien et Pierre évéquoz, dans une conférence à deux voix, vous proposent de s’arrêter sur trois moments qui scandent l’histoire de la presse valaisanne et suisse : l’entre-deux-guerres — dernière vague de création de titres et mise en place des ultimes associations de journalistes —, le tournant des années soixante/septante — crise de la presse politique, premières fusions et nouvelles perspectives professionnelles—, enfin le début du 21e siècle, qui voit l’arrivée à la fois de technologies nouvelles et du capital étranger dont la presse helvétique s’était préservée jusque-là, ce qui va remet en cause l’économie générale des journaux.
       

      Après une thèse en Sciences politiques de l’Université de Lausanne soutenue en 1993, Alain Clavien est boursier du FNS, puis chargé de cours à l’Université de Berne et de Neuchâtel, avant d’être nommé en 2003 professeur à la chaire d’histoire contemporaine de l’Université de Fribourg. Il a publié plusieurs ouvrages sur l’histoire de la presse, dont La presse romande paru en 2017.

      Doctorant en Histoire contemporaine, Pierre Evéquoz exerce depuis septembre 2019 une fonction d’assistant diplômé auprès du Département d’Histoire contemporaine de l’Université de Fribourg. Ses recherches, dirigées par le prof. Alain Clavien, portent sur l’histoire des médias et plus précisément de la profession de journaliste en Suisse (1880-2000).

       

      (voici le PowerPoint lié à la Présentation)

      12.03.20 - Construire en béton: Analyse de la transition architecturale des bâtiments scolaires en

       

      © by Noémie Carraux

       

      Une conférence de Noémie Carraux, historienne de l'art.

      Le développement économique du Valais de l’après Seconde Guerre mondiale a entraîné une transformation profonde de la société, l’obligeant notamment à repenser ses bases pédagogiques. Dans ce contexte, l’architecture s’est fait le reflet d’un canton en mutation. Ainsi, les bâtiments scolaires réalisés sur concours constituent des cas d’études particulièrement intéressants du fait qu’ils sont les témoins matériels d’une image que désirent alors donner les autorités cantonales à la nouvelle génération. Prohibé durant des années, le béton est devenu le symbole de ce moment de rupture.

      Cette conférence propose d’analyser les transformations sociales qu’a connues le Valais de la seconde moitié du XXe siècle au travers du prisme de l’architecture scolaire. Partant de cette base, la matérialité de ces réalisations sera au centre de la réflexion afin de saisir l’importance que prend le béton pendant cette période.

       

      Ecouter la conférence

      15.10.20 - Jean-Charles Giroud - Les affiches de l’Union valaisanne du tourisme (1938-1996)

      Les affiches de l’Union valaisanne du tourisme (1938-1996)

      Au vingtième siècle, le tourisme joue un rôle central dans le développement économique du Valais. En la matière, l’image positive et attirante de celui-ci revêt une importance capitale. Fondée en 1937 pour la promotion de l’ensemble du canton, l’Union valaisanne du tourisme (UTV) y est particulièrement attentive et investit d’importants moyens dans des compagnes d’affiches ambitieuses et originales. Ces images monumentales, spectaculaires, calculées contribuent à forger l’image du Valais. Elles évoluent au cours des décennies pour s’adapter aux attentes du public mais aussi des professionnels locaux du tourisme. Certaines sont même proposées aux Valaisans pour modeler leur propre regard sur leur canton.

       

      Ecouter la conférence

      04.04.19 - Cynthia Santiago - Service sanitaire de frontière

      Le Service sanitaire de frontière en Suisse et le cas de Brigue (1948-1973)

      La conférencière Cynthia Santiago est enseignante d'anglais et d'histoire à l'EPS Vevey. Son travail de mémoire, sous la direction de la Professeure Nelly Valsangiacomo portait sur Brigue et le Service sanitaire de frontière.

       

      © by SozialArchiv, F. Freytag

       

      Ecouter la conférence

       

      En plein essor économique après la Seconde Guerre mondiale et en manque important de main-d’œuvre, la Suisse accueille massivement les travailleurs du sud de l’Europe jusqu’au début des années 1970. Les Italiens, tout particulièrement, affluent. Aspirant à une vie meilleure, ils quittent leur famille, leur terre, leur culture. Après un voyage parfois long et coûteux, le premier visage que leur offre la Suisse est un poste sanitaire de frontière, où est effectuée une « première sélection ». Une visite sanitaire est en effet rendue obligatoire pour les immigrés qui viennent travailler en Suisse. La plupart des concernés jugent cet accueil choquant et humiliant, mais également angoissant, car un résultat médical négatif signifie le retour au pays d’origine. Les autorités helvétiques mettent en avant l’aspect purement sanitaire de ce système (la détection des maladies contagieuses et la défense de la santé publique), mais il est évident qu’il ne s’agit pas de son unique enjeu : la volonté de garder un certain contrôle sur les arrivées des immigrés met ainsi la question de l’étranger au centre des débats.

      27.09.18 - Johann Rossel - Speed-climbing

      Le speed-climbing comme pratique phare de l’alpinisme contemporain

      Johann Rossel, chercheur en sciences du sport (Université de Lausanne)

       


       

       

      Ecouter la conférence

       

      Cette conférence se propose d’aborder la thématique du risque à travers une forme très médiatisée de l’alpinisme durant cette dernière décennie : le speed-climbing.
      Johann Rossel, chercheur en sciences du sport (Université de Lausanne), présente les résultats de l’enquête qu’il a menée sur le speed-climbing (alpinisme de vitesse), pratique connue du public à travers les figures de Ueli Steck, Dani Arnold ou encore de Killian Jornet.
      Cervin, Eiger, Grandes Jorasses ou Everest, ces montagnes mythiques sont pour ces athlètes et leurs sponsors l’occasion de promouvoir une modernité sportive bouleversant les codes conservateurs de l’alpinisme classique.
      Les liens entre le risque et le speed-climbing seront analysés sous le prisme de l’histoire de l’alpinisme, des sciences des médias, de la sociologie du risque, ou bien encore des enjeux du marketing.
       

      25.01.18 - Rebecca Crettaz - Pour une histoire des internements administratifs

      Pour une histoire des internements administratifs
      Rebecca Crettaz présente l'état des sources et le contexte historique des internements administratifs en Valais



      Ecouter la conférence

      Rebecca Crettaz a obtenu en 2012 un Master of Arts en Sciences historiques (Université de Fribourg). Elle a mené plusieurs recherches dans les cantons de Fribourg du Valais sur des thèmes liés aux placements et à l’assistance publique entre la fin du 19e et le 20e siècle. Elle a aussi accompli plusieurs mandats dans le domaine de l’archivistique en Valais. Elle est la lauréate d’une bourse de soutien à la recherche Vallesiana pour chercheur débutant.

       

      Cette conférence aborde le thème des internements administratifs dans le canton du Valais. Après une présentation des sources ainsi que du cadre législatif, le but est de montrer une sorte de typologie des internés administratifs entre 1950 et 1980 (nombre, âge ou sexe des personnes concernées par exemple).

      Il s’agira également d’évoquer les motifs d’internement administratif ainsi que les intervenants du processus. La présentation abordera aussi les procédures et pratiques d’internement administratif ainsi que les différents problèmes d’application possibles.

      La conférence s’insère dans un mouvement de recherche actif au niveau national (commission d’experts sur les internements administratifs) et dans plusieurs cantons. Elle fait suite à une publication dans la revue Vallesia qui se voulait être un premier état des lieux des sources liées à l’internement administratif en Valais.

       

      Powered by 
      /boomerang
       - Hébergé au sein du réseau scientifique valaisan VSnet
      Entrée du Valais dans la Confédération
      Archives Cantonales, Michel Martinez Sion
      Lens, 1930
      Charles Dubost, Médiatèque Valais
      Hyménoptères
      Musée cantonal, 2012
      En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
      Lire les mentions légales ok